L’ébéniste du teck

Pendant mes déambulations, un magasin de meubles en teck avait piqué ma curiosité pour l’originalité de ses modèles, et je voulais en savoir un peu plus sur la fabrication. Me voilà donc partie pour la fabrique … Un grand hangar avec un étrange squelette d’arbre qui vous salue à l’entée.

stock de boisL’ébéniste, propriétaire des lieux me fait visiter son antre … le stock de matières premières en plein séchage, c’est-à-dire en plein courant d’air. L’exploitation des essences est contrôlée et limitée, et acheter du bois en Indonésie requiert une autorisation. Le trafic de bois illicite est sévèrement puni.

poste de travail

Les artisans travaillent ici comme ailleurs, par terre, chacun son petit tapis, sa petit place. S’ils ne veulent pas venir travailler, ils restent chez eux ou règlent leurs affaires sans que cela ne porte à conséquence. Ils sont payés à la tâche et travaillent à leur rythme. Keep cool, c’est la règle. Je dois être la première à les photographier, et cela les fait bien rire.

atelier

Les outils trainent par terre, branchés,  j’ai peur pour ces pieds nus qui passent à côté. Mais jusqu’à présent, ici,  aucun accident n’a été recensé. Il faut préciser que travailler par terre est une demande de la part de ces artisans. Ils se sentent plus à l’aise comme çà.

atelier peinture

L’atelier peinture est le plus complexe que j’ai vu. Sans ouverture à l’extérieur, une vraie recherche a été menée pour protéger le salarié des émanations  des produits.  Plusieurs masques ont été testés avant de trouver celui qui pouvait allier protection et confort, un masque à cartouche.

Au détour d’un mur, je tombe en arrêt devant une superbe console, fine, aux lignes épurées, et à l’allure design. L’artisan ébéniste m’explique que maintenant le mobilier a été réduit à sa plus simple expression, que la sobriété est de rigueur.

table en suar

Plus loin, je traverse une zone de pièces de rebuts, une énorme pièce de bois poussiéreuse attire mon regard, c’est une table, un bureau, une console … au choix, mais c’est impressionnant, avec ses 1,5 m de long ce morceau de tronc d’arbre est imposant.tronc

La conversation est animée, ouverte et intéressante, j’apprends  qu’en chauffant le bois, il peut se cintrer, et que cela ouvre des perspectives plus étendues de création . J’apprends que le teck … c’est fini ! ce bois est exploité depuis si longtemps qu’il n’existe plus de teck naturel, tout provient de forêts replantées. Un nouveau bois prometteur fait son entrée sur le marché : le suar. Je n’ai jamais entendu parler de cette essence mais que c’est beau, on dirait de la roche.carte visite

Une des visites les plus enrichissante que j’ai faite. L’envie de créer du mobilier nouveau est flagrant dans cet atelier, ainsi que le besoin de travailler des bois différents, de rechercher de nouvelles essences, et d’expérimenter différentes techniques. Le travail est minutieux et bien fini, et le mobilier est d’une très belle qualité.

Il était une fois le teck…

Un peu d’étymologie pour se cultiver, le mot teck vient du portugais Teca, qui est un dérivé du mot Tekton qui signifie charpentier.

tectona grandisLe teck provient du Tectona grandis qui est un arbre des forêts tropicales d’Asie, et plus précisément de l’Inde et des forêts du sud-est asiatique. Il y pousse spontanément grâce à l’alternance de saison sèche et humide. Le teck a, en effet, besoin  d’une température élevée, d’une forte pluviosité et d’un sol profond et riche pour grandir correctement. Il présente une excellente qualité d’imperméabilité grâce à l’oléorésine qu’il contient et cette caractéristique en fait le bois favori pour le pont des navires et les structures extérieures. Le teck est aussi très apprécié en ébénisterie, et cela depuis le VII siècle.

Pour savoir pourquoi on retrouve ce bois exotique dans nos contrées depuis le VII siècle, il faut se plonger dans l’histoire du développement économique de la région méditerranéenne. A cette époque, les rivages du sud et de l’est de la Méditerranée sont pauvres en bois du fait de conditions climatiques peu favorables. Or la population de cette région se développe et les forêts existantes sont exploitées sans ménagement depuis l’Antiquité.

Trois éléments conjoncturels vont faire évoluer les besoins du bassin méditerranéen en bois de manière exponentielle.essor monde musulman VII siecle

D’abord, l’essor du monde musulman va provoquer un accroissement de la demande en bois d’une manière générale pour construire des villes, des lieux de culte, des zones d’irrigation équipées de machines hydrauliques, des mines et surtout de nouvelles flottes navales. Puis, les nouvelles techniques de fabrication navale et les nouvelles industries exigent davantage de ressources en bois qu’auparavant. Et finalement, si la domination musulmane va s’étendre à des pays plus riches en ressources forestières, elle va également perdre des secteurs clés qui permettaient le ravitaillement en bois. Le commerce du bois va donc prendre des proportions importantes. Lorsque les ressources terrestres en bois commencent à manquer aux abords des villes, le ravitaillement se fait sur des distances plus longues et par bateau.  Tout sera mis en œuvre jusqu’au VIII siècle pour approvisionner les grands chantiers maritimes de Syrie et d’Egypte et pour construire suffisamment de navires de guerre destinés à lutter contre les flottes byzantines. C’est à ce moment-là que les chantiers navals d’Egypte font appel au commerce de l’océan indien pour se fournir en bois, et que le teck du Konkan et du Malabar sont acheminés pour être utilisés comme bois de construction pour la marine, mais aussi pour les villes. Le teck sera également utilisé comme bois d’œuvre pour les ateliers des artisans ciseleurs, sculpteurs, marqueteurs…

Face à cette forte demande, le teck sera largement exploité en Asie et en Indonésie. Dès le XVI siècle, l’Indonésie plante de nouveaux plants de teck sur des hectares, la Thaïlande et l’Inde feront de même les siècles suivants. Au XIX siècle ce bois est même introduit en Afrique et Amérique tropicale. Les plus grandes forêts de teck se trouvent encore aujourd’hui en Asie, et elles sont presque toutes issues de plantations artificielles.plantations de tectona

 

 

  • DE QUOI CA CAUSE ?

  • Récemment ….

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Follow DECORATION ETHNIQUE on WordPress.com
  • Rangés dans les placards ….