Il était une fois le Suar….

Cet arbre provient d’Amérique centrale, plus précisément du Yucatan, où il était appellé saman par les espagnols. Il a progressivement été introduit dans tous les pays tropicaux et subs-tropicaux.

fleur de pithecellobium saman

On le trouve également dans des climats équatoriaux, preuve de son extrême adaptabilité.  Il est vrai qu’il s’acclimate à tous les types de sol et que sa principale contrainte est l’espace dont il a besoin pour développer sa canopée. Le Suar fait partie de la famille des leguminosae. Mais son nom scientifique est pithecellobium.

raintreeIl est aussi appelé arbre à pluie, parce que l’herbe est toujours plus verte sous un arbre à pluie qu’autour. Les feuilles sont sensibles à la lumière et se replient la nuit ou par temps nuageux, la pluie passe donc facilement à travers la canopée jusqu’au sol, puis lorsque le soleil réapparaît, les feuilles se déplient et maintiennent donc l’humidité au pied de l’arbre. Ce nom vient aussi du fait que ses pétioles excrètent une sève sucrée qui tombe de l’arbre comme de la pluie.

monkeypod treeIl a longtemps été utilisé comme fourrage pour le bétail mais, également comme  ombrage. Grâce à sa large canopée, le bétail pouvait trouver fraicheur en dessous. On retrouve cet arbre  dans les plantations de café, thé, cacao, patchouli, vanille … aussi pour l’ombre qu’il procure.

racine de monkeypodMais la proximité de cet arbre a aussi des inconvénients car ces racines sortent du sol lorsqu’il arrive à maturité  dévoilant un réseau aussi large que sa canopée. Ces racines courant sur le sol deviennent vite une nuisance près des habitations ou des infrastructures.

 

monkeypod mobilier

Publicités