A la recherche du decoethnique disparu

Mais où est caché mon nom de domaine decoethnique.fr ? perdu dans les limbes de la toile flottant entre les étoiles ou ligoté dans un coin sombre à la merci d’un Rapetout ? Quelques investigations m’ont mis sur le chemin d’une adresse IP … du voleur de ma @boutique ?… la société SEDO, localisée en Allemagne, affichant un numéro de contact client localisé en UK, et avec une succursale aux US. Evidemment le numéro de répond pas, le contact@sedo.com non plus…. et si je fouille sur le site, voici ce qu’on me propose pour decoethnique.fr

Pas de trace de decoethnique.fr sur le site … mais après plusieurs jours de relances mail, un contact Sedo m’a signifié : decoethnique.fr ? pas de ça chez nous! Qui donc détient mon nom de domaine ? GRRR ! Il me pousse des velléités de test de pression avec une mâchoire de pitbull baveux à qui on aurait coincé la queue dans une porte. Aïe.

Par contre, la navigation sur le site n’est pas inintéressante. Sedo est une société qui achète des noms de domaine libres (normalement, j’émets un doute qui n’engage que moi), et les revend ou les propose à la vente ou aux enchères. Un genre de bourse … ou marché de Saint Ouen par un jour d’hiver brumeux au milieu de faces patibulaires au regard menaçant …. offre à la sauvette : noms de domaine grillés dans un caddie à 3 roues (la 4ème s’est arrachée dans la bouche du métro Clignancourt quand la police essayait d’attraper le caddie) …. Sedo, le domaine qu’il te faut ! tu parles, c’est plutôt : Sedo, ton argent il nous faut ! chez Sedo ton compte en banque est KO… Moralité, ne jamais baptiser sa société par un mot qui se termine en O. Ça inspire ! Ceci dit, ils ont quand-même trouvé une recette pour vendre du vent… On arrivait à vendre une boîte en plastique vide au pied de Notre Dame parce qu’elle contenait de l’air, mais : Chez Sedo, ce n’est pas la boîte qu’il te faut, c’est juste le mot ! Re moralité, pas de nom en O c’est trop facile de faire des rimes bêtes ! Donc, il n’y a pas decoethnique.fr chez Sedo, mais j’ai trouvé le nom de domaine « ethnique.com » … pas cher …. 24 700$. Gloups !  … et decoethnique.com ? nada … libre comme le vent !

C’est une vraie caverne d’Alibaba ce site, on dirait vraiment le Tati des noms de domaine… Le « websitehosting.com » est à vendre pour 15 000 000 euros ! avec tous ces zéros, … sisi j’ai bien compté. « lifestyle.com » est très convoité, 105 offres faites, tout le monde se l’arrache, c’est ZE nom de domaine qu’il faut ! Tu l’as chez Sedo ! l’enchère est montée à :  2 000 000 GBP, toutes les monnaies sont acceptées, on peut payer en bitcoins ? Les noms de domaines comprenant France et Paris sont à plusieurs milliers de dollars, un nombre incalculable de noms de domaine lié à la gastronomie, la culture, le tourisme dans notre pays. Frenchpolynesia.com coûte 200 000 euros. Boulangerie-paris.com ou hopital-paris.fr sont à 50 000 euros.

Quand on sait qu’un nom de domaine coûte normalement entre 40 et 50 euros pour un an! Je vous invite à vous joindre à moi pour féliciter M Conrad, nouveau PDG de la société depuis le début de cette année 2019, pour avoir considérablement amélioré l’accès au marché secondaire de noms de domaine…. C’est paru dans la presse donc c’est que du vrai. Chez Sedo, cocorico !

Du coup, est-ce qu’il reste des noms de domaines libres ? à part « hyfucktvuymonavroum.com » ? La question est existentielle pour ne pas finir grillé dans un caddie un jour brum… je l’ai déjà faite, zut.

Pour ma part, je choisis decoethnique.com, libre comme Max d’après JJGoldman, 40 euros, pas cher, je peux payer en sushis ? c’est une monnaie qui se mange, et c’est celle qu’il te faut, écoute Conrad, il a des idées de fou!

Publicités

remise sur réseau : FAILED

 

Je vous avais laissé il y a quelques mois … avec ma pelle et ma pioche … à la recherche d’un hébergeur pour vous faire le coup d’un re-lever de rideau ! et remettre mon site en ligne.

 

L’hébergeur n’est pas venu à moi …. je suis retourné zà lui, mon ancien hébergeur je veux dire, pour qu’il me reloge avec ma boutique en ligne mais avec une réduction de loyer. Un accord a vite été trouvé, emballé c’est pesé.. in ze boîte ou plutôt on ze toile! Bonzaï ! Du moins c’est ce que je pensais….

Et bien non, pas si vite, un obstacle se dresse sur mon chemin vers le cloud. Il faut bien des pierres à pousser en haut de la montagne, c’est un nouveau jeu, « vis ma vie » … et le personnage est Sisyphe … pousse Sisyphe …. pousse Sisyphe… toute ressemblance avec un certain coureur  devenu riche en ayant fait dans la crevette est fortuite! J’arrête de divaguer et je vous explique la chose.

L’espace de la toile internet  a par moments de furieuses similitudes avec les toiles de nos arachnides, une belle image ordonnée et esthétique qui s’avère un piège mortel pour la bêbête naïve qui passe par là.

Vous qui êtes @consommateur, @lécheurs de @vitrines, @flanneur de @galerie @marchande. Savez-vous que derrière ces offres se cachent une guerre de @araignées monstrueuses. Voici un exemple de bagarre dans laquelle me voilà gisant KO sur le ring : une fois l’an arrive le moment du renouvellement de nom de domaine. Pour pouvoir planter son @drapeau sur la toile il faut acheter un nom de domaine et dire : ici c’est à moi ! je dirai même plus cette @enseigne est à moi ! pas touche, c’est mon territoire ! Il y a quelques années, j’ai donc choisi mon nom de domaine … decoethnique.fr, ma @boutique où vous êtes des milliers à être venu.

Tous les ans, il faut raccrocher l’@enseigne à la date anniversaire, le 1er janvier, pour ma part. Tu parles d’une date … au milieu d’agapes et ripailles de la saint Sylvestre …  Cette année 2019, mon esprit, relégua aux confins d’une conscience distraite la nécessité du rachat du nom de domaine, mon @enseigne. Lorsque la bise post festivités fut venue, me voici fort dépourvue, decoethnique.fr une cruelle OPA connut. Bonne Année 2019 !

 

Un concurrent à l’affût m’aurait pris ma @porte de @boutique ? Même pas ! C’est un fourbe méchant pas beau qui m’emporta les gonds… et a transformé ma boutique en … site grivois … Voyez plutôt … l’image à gauche … c’est quoi ces tentacules de kracken qui sortent d’un moche pot ? la phrase d’accroche de la page d’accueil décrit des activités féminines aguichantes … oui je sais … vous ne pouvez pas la lire sur l’image .. j’ai trop honte … à part cette image et les deux lignes, il n’y a rien sur le site. On est loin  des créations sculptées à la main par des artisans consciencieux. SNIF, pourquoi tant de haine ? pourquoi cette  nouvelle galère ? Re SNIF.

 

 

 

 

 

Hivernage

Pendant la période hivernale mon pauvre petit site s’est retrouvé pris dans les glaces entre deux hébergeurs (web on s’entend) avec pour seule couverture temporaire son blog, et sa page Facebook. Il a fallu parer ce coup du sort, et refusant de le laisser s’enliser dans l’oubli, je pris ma pelle et ma pioche pour trouver des solutions alternatives.

Tout d’abord lui trouver un toit, un petit nid douillet, bref une adresse ! Là mon grand ami de toujours, Google m’a apporté sa fameuse Google Map. Et quoi de plus naturel que de loger mon site … chez moi ! Voici alors l’avènement de ma petite maison en concept store. La chance sourit aux audacieux après tout.

Malgré cette bonne action, mon site faisait toujours la tête. Il faut dire qu’il était alors perdu, esseulé, végétant un peu tristement dans une passivité étourdissante. Facebook ne lui suffisait plus pour communiquer avec ses clients biens-aimés. J’ai tenté le tout pour le tout en lui offrant l’accès aux Pages jaunes et Instagram dans le même temps. Ce n’est certes pas le même public touché par ces deux médias, mais il sembla se consoler en considérant le champ des possibles qui s’ouvrait à lui.

Alors en attendant que mon nouveau jafar webmasterisé m’annonce la sortie de mon site du mode « marmotte endormie », et qu’il resurgisse tel le un vaillant perce neige, je vous souhaite un joyeux printemps  …

le chant lexical

Maître Yoda, le nain vert m’en a encore mis une !!! mes fiches produits sont trop … petites, trop … pas assez, 300 mots sinon pas bien … pas de mots, pas de visibilité sur internet, pas de visibilité, pas de visites sur le site ! arghhh !

Effondrée je suis, pourquoi tant de haine à l’encontre du petit entrepreneur que je suis !!!  damned ! j’ai juste envie de lui tordre le cou au nain ver aux grandes oreilles… encore que je ne suis pas sûre d’arriver à lui attraper le cou … il a fait le buzz avec des capacités déconcertantes il y a quelques années.  Mal barrée Décoethnique! (j’ai mis un D majuscule … quand-même)  qu’est-ce qu’il a dit le petit déjà ? 300 mots par fiche produit tu feras ! mais la photo ne suffit pas ? c’est magique et complet la photo ! vous en dites quoi vous , je vous entends déjà me dire qu’avoir le produit devant soi est encore plus magique et que donc, il va de soi qu’un peu de mots en plus de la photo  … juste pour imaginer le produit devant soi c’est mieux …. ben oui mais …. 250 produits multiplié par 300 mots font 75 000 mots … quand-même! tout ça pour créer un chant lexical qui va faire écho auprès de vous, chers visiteurs … je ne savais pas qu’il fallait savoir chanter pour créer un site internet … c’est un peu embêtant parce que je ne sais pas chanter, d’ailleurs les nuages me le rappellent fréquemment au sortir de ma douche! C’est pas très encourageant !

imaginez : créer votre chant lexical pour que vos @-clients vous reconnaissent !! la médiocrité de mon chant est loin d’être à la hauteur de la beauté et de la qualité des produits de Décoethnique!!! C’est une injure à la créativité et au talent de mes artisans. Si on m’avait dit qu’il fallait chanter pour vous attirer, j’aurais même pas essayé … moi qui fuit les karaokés et consorts comme la peste bubonique la plus contagieuse de la planète! chantez quoi d’abord ? danser je veux bien mais chanter ! je préfère me transformer en  fourmi besogneuse emballant vos produits dans un entrepôt, les étiqueter, les consolider, les chouchouter pour son prochain acquéreur pour que celui-ci soit heureux.

 

Jamais visible sur la toile tu ne seras! ça y est on rajoute des araignées maintenant !!! c’est un  complot insectiphile !!! où est mon Begon ? je vais y passer les araignées, les cigales, les fourmis … et Yoda avec ! kill ze Yoda ! Ah zut il est déjà mort…

nouveau record du blog pour le mois de mai

website trafficAujourd’hui,  nous avons passé la barre des 30000 visites sur le blog (en cumulé s’entend) certains diront que c’est modeste, mais c’est une étape …. et pour ce joli mois de mai, vous avez à nouveau prouvé votre fidélité.

Vous êtes de plus en plus nombreux  à lire mes élucubrations et divagations, et surtout, à vous intéresser aux produits de DécoEthnique. Pas de crainte, Google n’en saura rien ! Botus et mouche cousue ! Je vous remercie tous pour ce nouveau record d’affluence : 1834 visites, réparties sur 52 articles différents.

J’espère continuer à vous intéresser et n’hésitez pas à envoyer vos commentaires.

Elle est belle ma balise !

description meta baliseJ’ai balisé toutes mes pages, tous mes produits, toutes mes catégories, mes sous-catégories, et tout le reste ! De maître Ioda les conseils j’ai suivi , capté maintenant je pense avoir.

Mon cerveau n’est plus capable d’aligner 2 mots correctement, mais j’espère avoir évité la pulvérisation fatale par le grand Dieu Google. google-is-watching-you2Mes dernières soirées ressemblaient plus à une hémorragie épistolaire dans le registre qualificatif  hyperbolique. Heureusement que le sujet s’y prêtait, et qu’une certaine motivation agitait quelques neurones perdus dans une matière grise gélatineuse là-haut sous mon casque !

meta baliseMais le résultat est là, mesdames et messieurs : TOUTES mes balises sont attirantes …. je les ai mises en mini jupe sexy …! elles sont uniques, pertinentes, attractives, commercing et marketal ….  toc! Qu’il y vienne Jafar, je l’attends de pied ferme. S’il a encore quelque chose à redire, je transforme mon site en sushi ! Je l’emballe dans une vieille algue et je le coupe en rondelle.

Tiens …. Jafaaar, quand on parle du …. non, laissez tomber ! Quel bon vent vous amène ? un petit mot sur mes balises ? j’allais justement vous en parler, c’est emballé et empaqueté mon cher ! un bon cru n’est-ce pas ? Quoi ? etonnement smileyElles doivent faire entre 70 et 160 caractères ??? ….

C’est marrant, ce petit détail anodin de rien du tout me fait osciller entre un désespoir qui me laisse tout pantois et une rage approchant l’éruption del Vesuvio. Aaaaargh!! en plus, j’aime pas les sushis !

realité

Balise … valise …

deceptionDécoEthnique est maigrichon … snif ! moi qui lui ai tout donné ! j’ai comme une petite vagounette de déception qui monte et un zeste d’ingratitude qui saupoudre mon humeur d’une indicible et atténuée déconvenue ! Qu’est-ce que je vais lui donner à manger ? Oh … mais qui voilà, Maître Yoda, tu aurais une recette pour engraisser mon website chéri ?

maitre yodamais oui honorable créateur d’entreprise … qui n’a toujours rien capté ! pour attirer les @consommateurs, des appétissantes balises tu décriras, car : no balises = no clics !

ouiouioui … ça recommence donc ! pas de valise, pas de cric, tout est pourtant dans le coffre normalement ! je n’y comprends que couic dans ce langage ! voyons voyons … jolis balises (avec jolies couleurs) = beaucoup de clics si je comprends bien, et les clics = people … Hum hum, très vénérable maître, comment je rends ma valise mangeable pour la cliquer ?

Oter doublons et ajouter méta on missing pages tu devras.

balises-metaRe hum hum …. j’essaie une traduction : si j’enlève les doublons et que je mets des trucs sur des pages, ça devrait aller mieux. C’est déjà plus pertinent comme interprétation ! Pfuuuu … Il faut décidément un QI plus conséquent que celui d’une crevette! baliseSoit dit en passant, la crevette est quand-même un prédateur féroce des fonds sablonneux gisant sous des balises (maritimes), avant de finir joliment présentées dans nos assiettes , et non dans nos valises …. pour que nous la croquions ( et non cliquions) d’une bouche gourmande. Décidément l’appétit et la balise ne riment pas, je me demande comment je vais rendre mes balises appétissantes dans ces conditions, ce n’est pas en sublimant leur coté esthétique non plus ! Franchement, c’est moche … il va falloir décupler une imagination de génie pour attirer quelqu’un.

2015, DécoEthnique et …. Jafar

Nous sommes déjà en avril, et j’avais promis de rendre une visite à Jafar en janvier afin qu’il ausculte le website que vous connaissez tous maintenant. Les tristes événements de ce premier mois de l’année ont mis l’activité de DécoEhnique en suspens pendant quelques temps.

Jafar 2J’ai donc pointé le bout de mon nez dans l’antre sulfureux des magiciens du web : hey … c’est moua ! oukilé Jafar mon pote ? il invoque son Dieu au fond ? je vais attendre qu’il ait fini, j’ai déjà 3 mois de retard, ce n’est pas le moment de se montrer pressé !

Foudre

Vu mon retard, je crains d’être foudroyé par un courroux inopiné et soudain … et me consumer en volutes bleutées avec mon site et mes supers meubles uniques, en vrai bois d’arbre ! ça brûle bien le vrai bois, surtout lorsqu’il est soumis au séchage sans pitié pendant un temps indéfini … qui n’est pas concevable dans notre pays d’ultra-actifs.

website audit

Oh …. big et vénérable Jafar, je te sollicite, toi le grand magicien du web pour rendre ton verdict sur mon misérable website. Dis-moi s’il est joli, s’il a bien grandi, si on l’aime bien, s’il fait rêver, si mes @clients sont contents, ravis, réjouis … ? siouplaît ?

Il est trop maigre ? comment ça il est trop maigre ?

Les promo sont arrivées ….

PROMOTIONÇa y est, les promotions ont démarrées. chez DécoEthnique … une sélection d’articles pour vous faire une terrasse de rêve !!!

allez vite voir

L’artisan potier

route vers village artisan

Village artisan potier

Ce fut long et lent … trouver ce village d’artisans potiers, perdu au fin fond de nulle part. Mais à notre arrivée, les sourires ont récompensés nos recherches. Et c’est avec gentillesse, que les artisans nous ont expliqué comment ils fabriquaient de si jolis produits en céramique.

Des produits,  nous en avons vu certains encore à l’ état de forme humide avant la cuisson infernale digne des enfers sous ce soleil  ! Des plats ronds , ovales , carrés,  triangulaires , … un peu ternes lorsqu’on les voit à l’entée du four. Mais une fois la magie de la décoration passée,  le style est bien particulier,  ethnique je dirais .

céramique

Plat en céramique

Sur les formes, les artisans ajoutent des couleurs, des motifs … sobres et esthétiques à la fois. Le mélange de matière, avec ces bordures en tiges de bambou, donne une touche d’originalité et un contraste de couleur. Evidemment, j’ai complètement craqué et j’ai ramené quelques spécimens. Venez les découvrir sur le site : plat en céramique.

  • DE QUOI CA CAUSE ?

  • Récemment ….

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Follow DECORATION ETHNIQUE on WordPress.com
  • Rangés dans les placards ….

  • Publicités